Qu’est-ce qu’un composteur ?

Toutes les épluchures de fruits, de légumes mais également toutes les autres matières organiques peuvent directement être mises dans un composteur pour obtenir un terreau de première qualité. Apprenez en plus sur le composteur afin de vous lancer dans ce mode de recyclage écologique.

À quoi sert le composteur ?

Un composteur permet de recycler ses déchets organiques de manière naturelle et écologique, pour les transformer en terreau naturel idéal pour faire pousser des plantes dans le jardin ou chez soi. 

Le compost est ainsi l’engrais le plus efficace pour faire pousser vos fleurs ou vos légumes, il est un excellent alternatif aux produits chimiques et autres engrais de synthèse, souvent onéreux et très polluants. Réaliser soi-même son terreau à base de matières naturelles dans un compost est une action éconogique, puisqu’elle permet de faire des économies sur l’achat de terre et d’engrais, tout en étant favorable à la planète en évitant à ces déchets de finir traités ou brulés en déchetterie.

Le composteur amène ainsi à trier vos déchets selon leur destination, recyclage industriel ou compostage. Votre poubelle s’en trouvera allégée puisqu’elle ne contiendra plus que les matières plastiques, verres, papiers et cartons, qu’il convient également de trier pour qu’elles puissent être recyclées. La surproduction de déchets est en effet un problème mondial qu’il est indispensable de freiner : conserver les matières organiques pour le compost en est un excellent moyen.

Une fois votre compost prêt vous pourrez l’utiliser comme engrais sur vos fleurs en pots ou, si vous disposez d’un jardin, pour les arbres, arbustes, ou les légumes de votre potager pour une production saine.

Ainsi, très utile et facile à utiliser, la pratique du compostage constitue une étape aisée en faveur de l’environnement.

Comment ça fonctionne ?

Le compostage est réalisé naturellement par des micro-organismes comme des champignons et par un processus de fermentation, ainsi par des animaux de la terre comme des lombrics, limaces ou escargots mais également des insectes comme les cloportes, mille-pattes, pince-oreilles et autres coléoptères. L’objectif d’un composteur est de créer un environnement naturel dans lequel les déchets organiques vont pouvoir se transformer en humus, en reproduisant dans sa cuisine, sur son balcon ou dans son jardin ce qui se passe dans la nature.

Vous pouvez réaliser vous-même votre compost dans votre jardin ou même sur votre balcon, dans un bac prévu à cet effet. Il suffit de récupérer les déchets organiques de cuisine et de les y entreposer directement. Rajoutez des feuilles mortes et des branchages uniquement pour un compost en jardin. Pour accélérer le processus de décomposition, il faut penser à aérer votre compost afin d’éviter le pourrissement et le brasser régulièrement pour éviter l’accumulation de couches trop sèches ou trop humides. Dans un appartement, de petits meubles spécialement conçus s’y prêtent très bien : un tiroir pour les lombrics et un pour les déchets. Une fois les tiroirs refermés, les lombrics iront composter vos déchets ! 

Bon à savoir : il existe également des composteurs collectifs dans certaines cours de copropriétés ou au pied de certains immeubles. De plus, vous pouvez acquérir un compost grâce à un achat groupé.

Les types de composteurs

Différents types de composteurs existent, allant du simple tas au fond du jardin jusqu’au meuble spécialement conçu pour une décomposition optimale des déchets organiques. Pour tous, peu d’entretien est nécessaire : il suffit généralement de surveiller l’humidité du compost afin qu’il ne soit ni trop humide ni trop sec et d’assurer une aération en brassant les déchets régulièrement.

Le compost en tas

Le tas de compost est la méthode la plus simple puisqu’elle ne nécessite aucun matériel spécifique : cette méthode est particulièrement adaptée aux maisons ayant un jardin et consiste à déposer directement les déchets à même le sol pour en faire un tas. Ce type de compost permet de composter des volumes importants de déchets. Entre l’arrosage qui est effectué par l’eau de pluie et l’aération qui est faite naturellement, vous n’avez quasiment pas à vous en préoccuper. Les vers de terre peuvent même venir s’y installer de manière naturelle, tout comme certains organismes animaux qui participent à la décomposition des végétaux. Sachant que ce compost est constamment exposé aux aléas de la météo, il est possible que le temps de décomposition soit plus lent. Vous pouvez l’améliorer en ajoutant aux déchets organiques issus de la cuisine,  des débris issus de la tonte de votre jardin,  ou une couche de paille. Un coup de fourche de temps en temps est recommandé afin de mélanger l’ensemble et de permettre une aération et une décomposition optimale de l’ensemble des matières du tas de compost.

Le compost en treillis métallique

Le compost en treillis métallique est à réaliser en extérieur. Il est légèrement différent du tas simple puisqu’un grillage est placé autour, rendant le compost plus esthétique et la décomposition plus homogène. Le tas d’ordures se développe ainsi en hauteur et permet une bonne aération de l’ensemble, par les trous autour du grillage.  Le treillis métallique protège également les déchets des animaux susceptibles d’être attiré par les vers et les restes de nourriture. Il est possible de mettre une bâche perforée dans le treillis pour maintenir une bonne aération tout en rendant l’accès impossible aux animaux. Le compost en treillis contient est limité en volume  de déchets et est plus difficile à manipuler que le tas simple, il est notamment assez difficile de retourner le compost en cas de besoin (voire impossible s’il est équipé d’une bâche), pour l’aération ou pour accéder à l’humus tout en bas de la couche et répandre cet engrais naturel dans le jardin. 

Le composteur en bois

Le composteur en bois est généralement plus polyvalent que les autres et plus esthétique que le tas de déchets simple. Il permet de traiter des volumes de déchets plus importants que le lombricomposteur par exemple, avec une mise en place à prévoir à l’extérieur, idéalement au fond du jardin. Les modèles les plus simples de composteurs en bois consistent en quatre parois de planches entrecroisées, permettant d’accueillir les déchets organiques au centre. La conception de composteurs avec des plantes non jointives permet une bonne aération des déchets. Ceux-ci sont déversés dans le composteur par le dessus qui est équipé d’un couvercle amovible. Une fois prêt, le compost peut être récupéré à la base du composteur via une ouverture ou un tiroir. Il est cependant difficile de brasser le volume présent dans le compost pour faciliter sa maturation à moins que des ouvertures soient prévues à cette effet sur les côtés. Il peut être une bonne solution pour contenir les débordements d’un tas simple.

Le compost en bac en plastique

Le composteur en bac de plastique est analogue au composteur fabriqué en bois. Facile d’utilisation, léger et peu encombrant son volume peut être adapté à tous les besoins. Certains modèles sont même équipés de roulettes pour faciliter leur déplacement. Il est également réputé pour mieux retenir la chaleur et favoriser la rapidité du compostage. Par contre, il n’est pas toujours conçu à partir de plastique recyclables et un coup de fourche maladroit peut facilement le percer. Il faut également veiller à ce que sa conception permette une bonne aération. De même, le brassage des déchets ne sera possible que si des ouvertures, telles que des volets, sont prévues sur les côtés. Souvent de couleur verte, ce type de composteur saura se fondre sans souci dans votre jardin !

Le lombricomposteur

Les lombricomposteurs peuvent prendre différentes formes et aspects, ils peuvent être fabriqués à la maison ou bien provenir du commerce, prêt à l’emploi. Le principe est le même quelle que soit sa provenance : un compartiment abrite des vers (lombrics) qui viennent se nourrir avec vos restes de cuisine situés dans un autre compartiment.

Certains lombricomposteurs comportent plusieurs compartiments ce qui permet d’étaler dans le temps le compostage des déchets. Les lombrics transforment tous vos restes organiques en un “lombri-compost” qu’il est ensuite possible d’utiliser pour l’agriculture ou l’horticulture. Il vous suffit d’alimenter régulièrement votre lombricomposteur pour que les lombrics fassent le travail, le tout sans bruit et sans odeurs ! Vous disposerez ainsi d’une source d’engrais prêt à l’emploi et 100% écologique ! Le lombricomposteur a également l’avantage de pouvoir être utilisé en intérieur car il est réputé pour être sans odeurs, il est donc idéal pour un appartement ou une maison qui n’aurait pas suffisamment d’espace en extérieur pour équiper un compost. Il permet ainsi d’être placé très proche de la cuisine, pour une facilité d’utilisation lors de l’épluchage des légumes ou pour jeter les déchets organiques liés aux repas.

Participez à un achat groupé de composteur pour obtenir les meilleures offres à prix réduit ! Consulter les offres disponibles.

Laisser un commentaire