Bretagne : les aides à l’achat de vélo électrique

Conscientes de l’importance du passage à la mobilité douce dans la transition écologique, de nombreuses collectivités de la région Bretagne souhaitent faciliter l’accès aux vélos électriques à leurs habitants. Petit focus sur les différentes initiatives bretonnes !

Finistère

Les différentes communes du Finistère s’investissent énormément dans l’aide à l’achat d’un vélo électrique. Même s’il y a de nombreuses disparités et contraintes selon les villes, les villes veulent inciter leurs habitants à la transition environnementale.

Quimper Bretagne occidentale

L’agglomération de Quimper Bretagne occidentale travaille à proposer une nouvelle aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique s’élevant au moins à 100€, sous conditions de revenus. Cette aide devrait profiter davantage aux personnes qui en ont le plus besoin. Cette initiative est en discussion, pour une entrée en vigueur au cours du premier semestre 2021. En attendant, les habitants de l’agglomération peuvent profiter du service de location de vélos : VéloQub. Les coûts de location d’un vélo à assistance électrique pour la durée maximale de 9 mois s’élèvent à plein tarif à 150€.

Quimperlé Communauté

Quimperlé Communauté propose une aide à l’achat depuis 2019. Elle peut représenter 25% du prix d’achat TTC dans la limite de 150€. Avant le 1er mars, l’aide s’élevait à 250€, Quimperlé Communauté a décidé de baisser cette aide afin que plus de personnes en bénéficient et ainsi promouvoir ce mode de transport.

Landivisiau

La ville de Landivisiau a décidé en février 2021 d’accorder une aide à l’achat pour un vélo électrique. Ayant pour montant 100€, cette aide est cumulable avec le bonus attribué par l’État. Les conditions de cette aide sont la limite de deux vélos par foyer landivisien mais aussi l’engagement de ne pas revendre son vélo dans un délai de 18 mois après l’acquisition du vélo à assistance électrique.

Saint-Pol-de-Léon

La ville de Saint-Pol-de-Léon, dans la baie de Morlaix, s’engage elle aussi dans la transition écologique en proposant à ses habitants une aide à l’achat de 100€ pour un vélo électrique.

Morlaix Communauté

L’agglomération Morlaix Communauté propose à ses habitants une location longue durée de vélos à assistance électrique. Réservée aux personnes majeures, la durée de location est de 6 et 12 mois. Pour l’abonnement de 6 mois, un renouvellement maximum est possible afin que tout le monde puisse essayer ce moyen de transport. Cela permet d’initier et d’inciter les individus à sauter le pas de la mobilité douce. 

Morbihan

Les aides à l’accès aux vélos à assistance électrique dans le Morbihan disponibles dans quelques communes avant-gardistes qui souhaitent permettre à leurs habitants de découvrir et d’envisager la mobilité douce.

Golfe du Morbihan-Vannes Agglomération

La communauté Golfe du Morbihan-Vannes agglomération souhaite lever le frein à l’acquisition d’un vélo électrique. Elle propose à tous, actifs, retraités, étudiants, mineurs comme majeurs, une aide à l’achat aux habitants des 34 communes constituantes l’agglomération. Cette aide concerne tous les vélos à assistance électrique. 

La subvention s’élève à 25% du prix d’achat dans la limite de : 

  • 300 € si le quotient familial est inférieur à 1200 € 
  • 200 € si le quotient familial est compris entre 1200 € et 1400 €
  • Aucune subvention ne sera accordée si le quotient familial dépasse 1400 €. 

A la différence d’autres agglomérations ou communes, l’agglomération du Golfe du Morbihan-Vannes se base sur le quotient familial des acheteurs de vélos électriques. 

Il existe bien sûr différentes conditions tel que l’usage personnel du vélo ou le versement d’une seule subvention par personne pour une période de 3 ans.

Lorient agglomération

Désormais, les habitants des 25 communes de Lorient agglomération peuvent profiter d’une subvention de 200€ pour l’achat de vélos à assistance électrique. Celle-ci est cumulable avec les aides communales de Quéven ou Ploemeur par exemple ou encore les aides de l’Etat.

Ploemeur

La ville de Ploemeur s’engage dans le développement des mobilités douces. L’aide à l’achat de vélo à assistance électrique est attribué aux habitants de la commune à hauteur de 100€ dans la limite de 30% de la valeur d’achat neuve. Une seule subvention peut être attribuée par foyer et par an.

Quéven 

La ville de Quéven, près de Lorient, souhaite faciliter l’usage de transports à mobilité douce. Sa participation à l’acquisition d’un vélo électrique s’élève à 30% du prix d’achat, dans la limite de 100€. Cette aide est destinée à tous publics ainsi les vélos enfant et adulte de ville et VTC sont concernés. Une seule subvention est accordée par la commune par foyer. 

Ploërmel Communauté

L’agglomération Ploërmel Communauté a mis en place un service de location à travers son Réseau mobilité nommé RIV. Ce service de location vous propose de louer votre VAE pour une période de 1 à 3 mois, pour vous déplacer au cœur du Morbihan, jusqu’à Locminé, Pontivy, voire Vannes ou Rennes.

Côtes-d’Armor

Les aides à l’achat d’un vélo électrique dans le département des Côtes-d’Armor se résument principalement aux mises en places de deux regroupements de communes significatifs du département, à Saint-Brieuc et à Carhaix-Plouguer.

Saint-Brieuc Armor Agglomération

L’agglomération de Saint-Brieuc Armor offre la possibilité de financer 25% du coût d’acquisition d’un vélo à assistance électrique ou d’un vélo cargo neuf dans la limite de 150€. Cette aide vise à aider les foyers aux revenus les plus modestes de ses 32 communes. Le but est de favoriser la pratique du vélo pour remplacer la voiture ou tout autre moyen de transport polluant. 

Poher Communauté

La communauté de communes de Poher, qui regroupe la ville de Carhaix-Plouguer et de 10 communes alentours, offre une aide fixée à 20% du coût d’un vélo électrique neuf dans la limite de 200€. Cela permet de réduire l’utilisation de la voiture individuelle et favorise la pratique du vélo électrique dans ces villes du pays du Centre Ouest Bretagne, notamment connues pour accueillir le festival Vieilles Charrues. Ces subventions sont disponibles dans la limite de l’enveloppe annuelle prévue. Pour prétendre à cette aide, il faut être majeur et résider dans l’agglomération. 

Pour plus d’informations il est possible d’envoyer un mail à l’adresse suivante: transport.habitat@poher.bzh ou de vous rendre sur le site de la communauté de communes.

Ille-et-Vilaine 

Dans le département de l’Ille-et-Vilaine, ce sont également les communautés de communes qui proposent majoritairement des aides à l’achat d’un vélo électrique. 

Bretagne porte de Loire Communauté

L’agglomération Bretagne porte de Loire Communauté a fait de l’amélioration de la qualité de l’air une préoccupation majeure. Engagée à limiter les émissions de gaz à effet de serre, elle souhaite développer des alternatives au niveau de la mobilité. L’usage du vélo est encouragé pour les déplacements domicile-travail et pour inciter les particuliers à opter pour ce mode de déplacement, Bretagne porte de Loire Communauté offre une subvention à l’achat de vélo à assistance électrique s’élevant à 100€ maximum. Cette aide adressée aux habitants de Bain de Bretagne et des 19 communes de la communauté, est cumulable avec celle proposée par l’État.

Bretagne Romantique Communauté 

Afin d’accompagner les habitants des 25 communes dans la transition écologique, Bretagne romantique (regroupant les anciens cantons de Combourg et Tinténiac), a décidé de proposer une prime à l’achat de 100€ pour un vélo électrique cumulable avec l’aide de l’État de 100€. Cette initiative est destinée aux personnes les plus modestes n’ayant pas payé d’impôts l’année précédant l’acquisition du vélo électrique.

Fougères agglomération

L’agglomération de Fougères subventionne jusqu’à 100€ une aide pour l’achat d’un vélo électrique. Cette prime encourage les habitants à faire usage du vélo plutôt que de la voiture. Elle est ouverte à tous à condition d’être majeur et de justifier sa domiciliation sur le territoire de l’agglomération de Fougères. De plus, l’aide est cumulable avec la prime d’État.

Vallons de Haute Bretagne Communauté

La communauté de communes de Vallons de Haute Bretagne, dont le siège est situé dans la ville de Guichen, propose un service de location de VAE. Renouvelable dans la limite de 24 mois avec la possibilité d’acheter le vélo, après deux ans d’utilisation, pour la somme de 350€. Le prix de la location est aussi pris en charge par l’employeur à hauteur de 50% du prix de location. Ce service de location ne concerne que 30 vélos sur la période 2018-2021.

Communauté de Communes de Brocéliande – Plélan le Grand 

La communauté de communes de Brocéliande a décidé de subventionner à hauteur de 100€ l’achat d’un vélo électrique. Cette prime est valable deux fois par foyer fiscal et est complémentaire à l’aide forfaitaire proposée par l’État. La communauté de commune de Plélan-le-Grand, Bréal-sous-Montfort, Paimpont et cinq autres communes, souhaite ainsi accélérer la transition écologique en modifiant l’habitude des particuliers d’utiliser la voiture au profit du VAE.

Breizh

Participez à notre achat groupé de vélo électrique en Bretagne pour acheter un vélo électrique à prix réduit💡

Laisser un commentaire