Aides à l’achat de VAE dans les Hauts-de-France

Anciennement Nord Pas-de-Calais Picardie, la région des Hauts-de-France est l’une des premières régions de France à avoir offert la possibilité à ses citoyens de bénéficier d’une subvention pour l’acquisition d’un vélo électrique. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de la région de se développer de façon plus responsable et plus écologique. En effet, la région cherche à favoriser la mobilité douce en remplacement de la voiture. Zoom sur les nombreuses aides proposées dans la grande région Hauts-de-France.

La Somme

La Côte d’Opale et les grands plateaux de verdure vallonnés de forêts et de dunes ont su convaincre les habitants de respecter davantage leur environnement. La mobilité douce s’est donc rapidement développée et une grande partie de la population ne peut plus s’en passer !

Le département de la Somme

Si les pistes cyclables et les véloroutes ne manquent pas à l’appel, les vélos non plus. De nombreuses villes ont déjà mis en place des dispositifs de location de vélos. Mais ce n’est pas tout ! Depuis mars 2020, le département a choisi de continuer sur la voie de l’écologie en octroyant une aide, sans condition de revenu, aux habitants souhaitant posséder un vélo à assistance électrique. Cette aide permet de rembourser 25% du prix TTC du VAE et est plafonnée à 400 euros. Cependant, pour en bénéficier, quelques conditions sont à respecter. Tout d’abord, il faut résider dans la Somme puisqu’une seule aide est disponible par foyer. Puis, il faut que le vélo acheté soit un vélo pour adulte respectant les normes européennes. Et pour finir, le bénéficiaire ne peut revendre le vélo sous 3 ans. Le département s’offre un droit de contrôle.

Amiens et sa métropole

Pour les Samariens résidant dans la métropole amiénoise, les aides sont très conséquentes. En effet, la métropole d’Amiens offre aussi la possibilité à ses résidants de profiter d’une aide. Celle-ci est également estimée à 25% du prix TTC mais le plafond de la subvention varie selon certains critères. Pour l’achat d’un biporteur ou triporteur électrique, le montant de l’aide est plafonné à 300 euros. Tandis que pour l’achat de simples vélos électriques, le montant est de 200 euros. A cela s’ajoute la possibilité, pour les amiénois.e.s, de prétendre à une aide supplémentaire. Le cumul de ces deux subventions permet ainsi de rembourser jusqu’à 50% du coût d’achat du vélo. Le plafond de l’aide peut varier entre 400 euros et 600 euros selon le modèle du vélo électrique choisi.

Le Nord

Grâce à un fort engagement de la municipalité lilloise en faveur de la mobilité douce, certaines villes du département commencent à rouler au vert en proposant des aides à leurs citoyens.

Les Flandres

Hazebrouck et les 50 villes composant la Communauté de Commune des Flandres Intérieures (CCFI) ont pris la décision de respecter davantage leur environnement grâce à une subvention pour l’achat de vélos électriques. Celle-ci se découpe en plusieurs parties. Dans un premier temps, l’aide s’élève à 20% du prix du VAE  avec un plafond fixé à maximum 200 euros. Puis, si le vélo électrique est pliable, une aide de 100 euros s’ajoute à l’aide précédente. Et enfin, selon le quotient familial, une subvention pouvant aller de 25 à 100 euros est cumulable avec les deux autres aides. Les conditions pour jouir de cette subvention sont les suivantes : habiter dans la CCFI, être majeur, être une personne physique et acheter un vélo à assistance électrique parmi les 14 magasins en partenariat avec la CCFI.

La métropole de Valenciennes

La métropole de Valenciennes (composée de 35 communes) accepte d’aider ses citoyens en débloquant un fond de 100 000 euros pour l’année 2021, permettant d’offrir une subvention d’un montant pouvant aller jusqu’à 400 euros par foyer, ou 30% du prix du vélo.

Liévin

La ville de Liévin met en place un dispositif d’aide à l’achat de VAE d’une valeur de 250 euros. Elle est éligible pour les personnes physiques de plus de 18 ans qui ont acheté un vélo électrique conforme aux normes NF EN sur le territoire du pôle métropolitain de l’Artois. Cette aide est valable tous les 3 ans et pour en bénéficier il suffit d’envoyer un dossier complet à la mairie.

Douai

Afin de s’adapter davantage au quotidien de ses habitants, la ville de Douai a, une nouvelle fois, établi un plan vélo. Grâce à ce plan, les citadins ayant plus de 12 ans peuvent obtenir une subvention pour l’achat d’un VAE, et ce jusqu’au 30 novembre 2021. Le montant de cette subvention est différent selon le niveau de vie des résidents. Si le quotient familial est inférieur à 1 200 euros alors l’aide sera de 40% du prix TTC (avec un plafond de 500 euros), sinon elle est de 25% (avec un plafond de 400 euros). Par ailleurs, pour que l’aide soit attribuée aux nouveaux cyclistes, il faut que le vélo soit équipé de garde-boues, de lumières fixes et de porte-bagages.

La métropole Lilloise

Un grand nombre de dispositifs existent dans la ville de Lille pour favoriser la mobilité douce (vélos en libre-service, augmentation du nombre de rues piétonnes), mais ce sont les villes alentours qui ont décidé de mettre en place différentes subventions pour l’acquisition d’un VAE.

Parmi ces villes, Ronchin permet à ses habitants d’en bénéficier une fois tous les 3 ans. Mais cette aide se différencie des autres car, en plus d’offrir 25% du coût d’achat TTC, elle permet aux Ronchinois.e.s d’acheter un vélo équipé d’un antivol. Ce dernier est lui aussi accompagné d’une aide financière si le prix dépasse les 30 euros ou s’il représente 15% du prix du VAE.

La ville de Hem, située à 14 kilomètres de Lille, propose une aide de 25% du coût d’achat TTC pouvant aller jusqu’à 300 euros, pour un VAE. En suivant cet exemple, la ville de Faches-Thumesnil a opté pour la même subvention pour ses habitants.

Les villes de La Madeleine ainsi que Wasquehal, conscientes des enjeux environnementaux, ont aussi pris le parti d’octroyer une aide de 25% du prix TTC pour le VAE choisi. Cependant, cette aide est plafonnée à 250 euros.

Le Pas-de-Calais

Riche de ses différents reliefs et paysages, le département du Pas-de-Calais a toutes les clés en mains pour inciter ses citoyens à participer à la transition écologique. Les aides pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique sont un argument supplémentaire pour opter pour la mobilité douce.

La Communauté Urbaine d’Arras

Afin de s’orienter vers des modes de transport plus respectueux de l’environnement, les 46 communes de la Communauté urbaine d’Arras se sont regroupées pour accorder une subvention concernant l’achat d’un vélo électrique. Tout habitant de cette communauté ayant acheté un VAE chez un commerçant du territoire, peut ainsi bénéficier d’une aide de 30% du coût d’achat TTC. Celle-ci est plafonnée à 300 euros et n’est valable qu’une seule fois tous les 10 ans.

La Communauté d’Agglomération de Boulogne-sur-mer

Le plaisir de se balader à vélo sur le bord de mer et dans la vieille ville est un souhait partagé par tous les boulonnais.e.s. Malgré la route de l’eurovelo praticable seulement depuis le début de l’année, l’accès à la ville en vélo est parfois compliqué. Pour remédier à ce problème, la Communauté d’Agglomération de Boulogne-sur-mer a décidé de mettre en place des aides concernant l’achat d’un VAE. Les 22 communes concernées se voient attribuer à leur habitants, salariés ou demandeurs d’emploi, une subvention de 30% du prix du vélo. Cependant, cette aide est plafonnée à 100 euros pour les personnes non-imposables et 200 euros pour les personnes imposables.

Béthune

A Béthune, c’est un mode de subvention très spécifique qui a été mis en place : le pass’ mobilité. Ce pass est un système de bon d’achat valable uniquement dans les magasins de la ville. Il va permettre aux Béthunois.e.s de bénéficier d’une aide de 200 euros pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique. Cette aide est valable tous les deux ans et se limite à un pass par foyer.

Calais

La ville de Calais a décidé de s’engager sur le long terme concernant la mobilité douce. En effet, un plan vélo a été mis en place depuis 2020 et s’étendra jusqu’en 2026. Ce plan comprend plusieurs actions pour promouvoir le cycle, dont celle d’octroyer une aide à l’achat d’un vélo électrique. Un bon moyen de profiter de la côte d’opale, pour une balade à vélo sans risque de caler.

L’Oise et l’Aisne

Si les aides des collectivités des Hauts-de-France sont nombreuses dans la plupart des départements, elles se résument à quelques aides généreuses pour les départements de l’Oise et de l’Aisne.

L’Oise

Fort de ses nombreuses pistes cyclables et de ces véloroutes traversant de part et d’autre son territoire, l’Oise a mis en place une aide départementale. Celle-ci s’élève à 300 euros par foyer fiscal et est cumulable avec d’autres aides. Cependant, si le cumul dépasse la somme totale du vélo, le montant de l’aide sera réajusté.  

Par ailleurs, Clermont-de-l ’Oise, une ville située au milieu du département,  a décidé de se démarquer en offrant à ses habitants la possibilité de bénéficier d’une subvention particulière. Le montant délivré par la mairie varie entre 150 et 250 euros selon le type de batterie du VAE acheté. 

L’Aisne

Ce dernier département est celui qui recense le moins d’aides. En effet, depuis 2020, seulement une communauté d’agglomération a décidé de proposer une subvention : le Pays de Laon. Cette aide est plafonnée à 300 euros et permet l’acquisition d’un vélo à assistance électrique respectant les normes européennes.

Le département de l’Aisne met en œuvre d’autres actions autour de la mobilité douce. Par exemple, des vélos électriques en libre-service sont disponibles dans certaines villes. Par ailleurs, Il est possible de parcourir la région grâce aux 110 kilomètres de pistes cyclables et à la véloroute.

Parmi les initiatives développées par les villes, il existe également l’achat groupé de vélos électriques. Cette pratique à l’avantage de ne pas utiliser d’argent public puisqu’elle fait appel au principe de l’économie collaborative pour obtenir des réductions négociées auprès des vendeurs de cycles. L’achat groupé de VAE permet ainsi d’obtenir une aide à l’achat de son vélo électrique, qui est cumulable avec les aides proposées par les collectivités.

Participez à notre achat groupé de vélos électriques dans les Hauts-de-France pour vous offrir un vélo électrique à prix réduit !

Laisser un commentaire