fbpx

Les subventions VAE en Pays de la Loire

Sous l’impulsion de la région, qui propose une aide généreuse pour l’acquisition d’un vélo électrique, de nombreuses collectivités du Pays de la Loire participent au développement de la mobilité douce en proposant des subventions à leurs administrés qui souhaitent s’équiper. Encourager les Ligériens à l’écomobilité est une priorité du Conseil Régional, surtout que la région dispose de plus de 3000 kilomètres d’itinéraire cyclables. Le tourisme à vélo est également encouragé, avec des itinéraires réputés comme la Loire à Vélo qui longe toute la vallée de la Loire, ou la Vélodyssée qui longe l’Atlantique.

La région Pays de la Loire

Soucieuse de la transition écologique et du changement du paysage urbain favorisant l’utilisation du vélo, la région Pays de la Loire a mis en place une prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) valable jusqu’au 31 août 2021, afin d’inciter plus d’utilisateurs à acquérir des VAE. Cette aide s’élève à 25% du prix d’achat du vélo avec un plafonnement de 100€. Pour pouvoir en bénéficier, il faut posséder un abonnement Aléop, Tutti ou de Métrocéane (principaux organismes de transports en commun du Pays de la Loire). Cette prime peut être couplée avec les aides de l’Etat, mais aussi avec les subventions que les communes et villes de la région proposent.

Loire-Atlantique

Le département Loire-Atlantique

Avec sa diversité des paysages et la richesse de son environnement, la Loire-Atlantique est propice à l’utilisation du vélo sous toutes ses formes. Afin de compléter les offres de subventions des communes et des villes, le département a mis en place un service de location de vélos électriques, Vélila. 200 vélos ont été achetés par le département Loire-Atlantique et répartis dans différentes communautés de communes, telles que Pornic Agglo, Estuaire et Sillon (Savenay), la région de Blain et de Nozay. Différents tarifs de location sont disponibles :

  • Tarif plein : 1 mois = 35€, 3 mois = 84€, 6 mois = 150€, 12 mois = 250€
  • Tarif social : 1 mois = 17,50€, 3 mois = 42€, 6 mois = 75€, 12 mois = 125€

Nantes

Nommé Capitale Verte de l’Europe en 2013, Nantes fait partie des villes classées en tête du palmarès des villes où il fait bon vivre, mettant la nature au cœur de ses projets. Avec plus de 580 km de voies cyclables, le vélo fait partie des modes de transport que la ville souhaite développer davantage. Pour répondre à cet objectif, la ville met en place des aides financières ainsi que différents projets pour faciliter la mobilité.

La Métropole propose pour les nantais une aide à l’achat d’un vélo cargoavec ou sans assistance électrique, neuf ou d’occasion. Cette aide est fixée à 25% TTC du prix d’achat et ne peut excéder 300€ par véhicule et par personne. La ville offre aussi un dispositif d’aide à l’achat de vélos électriques, classiques ou de vélos cargo pour les entreprises nantaises, s’élevant à 25% TTC du coût du vélo et n’excédant pas 400€ par véhicule et dans la limite de 10 vélos. Pour pouvoir en bénéficier, des conditions sont à respecter :

  • Pour les particuliers :
    • Avoir acheté le vélo cargo ou familiale principalement pour son usage familial,
    • Résider dans l’une des 24 communes de Nantes Métropole,
    • Ne pas avoir déjà bénéficier d’une aide de Nantes Métropole à l’achat d’un vélo cargo ou familiale,
    • Conserver le vélo cargo ou familiale pour une durée minimale de 3 ans, à compter de la date d’achat.
  • Pour les professionnels :
    • Avoir une activité professionnelle qui figure la liste des codes de nomenclature d’activité française ou être un professionnelle de soins à domicile,
    • L’achat du véhicule doit avoir été fait après le 8 juillet 2014,
    • Etre en mesure de prouver l’achat,
    • Ne pas revendre le vélo pour une durée minimale de 3 ans.

Nantes Métropole a également mis en place de la location de vélos grâce au service Bicloo. Permettant de se déplacer avec n’importe quel vélo disponible allant du libre-service à la location longue durée grâce à différentes formules disponible avec ou sans abonnement.

Bien que Nantes soit déjà équipée de nombreuses pistes cyclables, suite au premier confinement, la collectivité a mis en place de nombreux aménagements provisoires qui ont permis, après études, le développement futur d’un nouveau réseau vélo d’ici 2026, avec 50 Km de voies cyclables supplémentaires.

Région de Nozay

Soucieuse de l’impact écologique de la région, l’intercommunalité de la région de Nozay s’est vue récompenser pour ces efforts, avec l’obtention du label Cit’ergie deux ans après s’y être engagé dans l’objectif de devenir, d’ici 2030, un territoire à énergie positive. Parmi les différents axes abordés dans le programme, on trouve la mobilité, avec le développement des vélos à assistance électrique. Pour ce faire, la communauté de communes a mis en place des aides pour l’achat ainsi que la location de VAE. Depuis le 15 juillet 2020, une aide de 100€ est proposée aux habitants pour l’achat d’un vélo électrique. Afin de disposer de cette subvention, quelques conditions sont à remplir : le bénéficiaire doit obligatoirement être majeur et résider dans la Communauté de Communes de Nozay, et il doit pouvoir prouver l’achat de son vélo à assistance électrique neuf acheté en Loire-Atlantique, avec une facture d’origine.

En partenariat avec la Loire-Atlantique, l’intercommunalité a également mis à disposition 25 vélos électriques Vélila pour de la location longue durée.

Le pays de Blain

En plus de proposer 25 VAE Vélila en partenariat avec la Loire-Atlantique, la communauté de la commune de la région de Blain propose, pour les entreprises de toute taille, qui souhaitent remplacer leurs véhicules thermiques par un moyen de transport plus respectueux de l’environnement, une offre de déplacement professionnel, V-Logistique. Ce dispositif accompagne les professionnels dans le remplacement de leurs véhicules polluants par des vélos à assistance électrique.  offrant aux bénéficiaires différents services :

  • La remise d’un ou plusieurs vélo(s) pendant la durée de l’expérimentation,
  • Une formation optionnelle d’une demi-journée pour la conduite d’un vélo simple. Une formation d’une demi-journée obligatoire pour un vélo cargo,
  • Une formation optionnelle de 2 heures sur les bases de l’entretien et de la réparation de cycle,
  • Une maintenance préventive et curative avec main d’œuvre, remplacement des pièces défectueuses et d’usure,
  • Remise d’un casque et d’un gilet, d’un antivol au norme de l’assurance, une assurance vol et casse,
  • Un accès aux données du traceur : nombre de kilomètres effectués, économie en CO2 réalisée, vitesse moyenne, etc.

Pour pouvoir en bénéficier, les entreprises doivent répondre aux critères suivants :

  • Une substitution totale ou partielle d’un véhicule thermique (scooter, voiture, véhicule utilitaire léger, camionnette) pour la durée de l’expérimentation. En cas d’intempérie ou circonstances particulières, le professionnel peut utiliser son véhicule thermique,
  • Une substitution doit être opérée pour des trajets professionnels,
  • Le professionnel doit effectuer en moyenne 25 km par semaine (hors domicile-travail et loisir).

Maine-et-Loire

Le Maine-et-Loire est un département où le vélo est roi. Depuis plusieurs années, le territoire développe de nombreuses offres cyclables. Que ce soit pour le loisir ou au quotidien, le département n’hésite pas à investir des millions d’euros dans de nombreux aménagements cyclables afin de faciliter la pratique du vélo des citoyens. Parmi ces aménagements on peut trouver :

  • 700 km de piste cyclable,
  • Une vingtaine de bornes de recharge électrique,
  • Des hébergements pour les deux-routes,
  • Des aires d’arrêt pour vélo,
  • Des maisons éclusières avec des kits de réparation,
  • Des trains-vélos InterLoire.

En interne, le Conseil Départemental de Maine-et-Loire se mobilise également. En 2016, une indemnisation kilométrique vélo a été mise en place. En échange de cette indemnité pouvant atteindre jusqu’à 200€ par an, le personnel du département vient en vélo sur son lieu de travail. De plus, des vélos électriques, un parc à vélo ainsi qu’une formation à l’éco-conduite leur sont proposés.

Angers

Dans l’optique du développement de sa politique de déplacements, la ville d’Angers propose jusqu’en décembre 2021 une subvention à l’achat d’un vélo à assistance électrique. Cette contribution ne concerne qu’un certain type d’équipement :

  • Vélo électrique classique neuf,
  • Vélo électrique pliable neuf,
  • Vélo cargo électrique neuf.

Tout comme l’aide nationale, pour bénéficier de la subvention de la ville d’Angers les vélos doivent être aux normes de la directive européenne n°2002/24/CE du 18 mars 2002 : « cycle à pédalage assisté, équipé d’un moteur auxiliaire électrique d’une puissance nominale continue Maximale de 0,25 kilowatts dont l’alimentation est réduite progressivement et finalement interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h, ou plus tôt, si le cycliste arrête de pédaler ».

Cette aide s’élève à 25% du prix d’achat d’un vélo TTC avec une limite de 200€ pour un vélo électrique pliable ou non et une limite de 400€ pour un vélo cargo électrique.

Cholet

Dans le cadre de l’élaboration du plan climat Air Énergie Territorial et la politique globale des déplacements, une subvention pour l’achat d’un vélo à assistance électrique est proposée aux habitants de Cholet et de son agglomération. Cette aide a pour objectifs d’encourager l’utilisation du vélo au quotidien et de modifier les habitudes de déplacement qui permettront de préserver la qualité de l’air. Le montant est de 25% du prix d’achat du VAE, dans la limite de 250€ et valable jusqu’à fin 2022. Pour pouvoir bénéficier de cette subvention, il faut vivre dans l’agglomération de Cholet et acheter son vélo électrique chez un professionnel partenaire de l’opération.

Pour les personnes qui hésitent à acheter un vélo électrique et souhaitent seulement louer ou l’essayer avant un éventuel achat, la ville de Cholet propose un services de location de vélos à assistance électrique, permettant de la location longue durée ainsi que l’entretien des vélos, allant de 35€ pour un mois à 350€ pour un an.

En plus de permettre aux habitants différentes possibilités pour l’acquisition d’un VAE, une commission “se déplacer ensemble” à vu le jour au cœur de la ville de Cholet. Cette commission est composée d’élus et d’usagers qui réfléchissent aux futures pistes cyclables qui seront créées, pour faciliter la mobilité des usagers.

Vendée

Vendée Grand Littoral

Pour encourager les habitants à utiliser un mode de déplacement plus durable, la communauté de communes de Vendée Grand Littoral offre une subvention à hauteur de 20% du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique et pouvant aller jusqu’à 300€. Pour en bénéficier, les Vendéens doivent réaliser leur achat auprès de l’un des vélocistes partenaires de l’intercommunalité de Talmont-Moutiers-Communauté (Vendée Cycles, Locaux Vélo, Dinovélo, Cycl’océan, Bitume Vert).

C’est une aubaine pour les Vendéens, puisque s’il est prouvé que la pratique régulière du vélo électrique est bonne pour la santé, il semble qu’elle permettre également de réduire et de sublimer la fameuse brioche vendéenne !

Pays-de-Fontenay-Vendée

Dans le cadre du plan « Fontenay-Vendée Relance », la communauté de communes de Fontenay-le-Comte offre aux habitants du territoire une aide de 150€ pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Pour en bénéficier, plusieurs conditions sont à remplir :

  • Etre majeur et domicilié dans l’une des 25 communes du Pays-de-Fontenay-Vendée,
  • Une seule aide est délivrée par foyer pendant une période de 5 ans,
  • L’aide s’applique pour les vélos à assistance électrique neufs acquis après le 15 décembre 2020, auprès de l’un des vélocistes partenaires du territoires,
  • Le vélo doit être équipé d’une batterie sans plomb conforme à la réglementation en vigueur,
  • Le bénéficiaire devra s’engager à ne pas revendre le VAE dans un délai de 3 ans suivant l’achat.

Pays des Herbiers

Avec la pratique du vélo florissant, le Pays des Herbiers s’est engagé dans le développement de son territoire en aménageant des itinéraires cyclables ainsi que des services permettant d’inciter davantage à l’utilisation du vélo au quotidien. Depuis 2019, la communauté de communes subventionne l’achat de vélo à assistance électrique à hauteur de 100€. Afin de bénéficier de cette aide, il faut obligatoirement acheter son VAE entre le 22 février 2021 et le 31 décembre 2021 inclus et être identifié par un marquage obligatoire pour les vélos, au moyen d’un numéro d’identification unique conformément à l’application du décrets n°2020-1439 du 23 novembre 2020.

Pour les entreprises, il est possible, depuis la loi d’Orientation des Mobilité (loi LOM) adoptée fin 2019, de verser une indemnité aux salariés qui effectuent leur déplacement domicile-travail en vélo. Cette allocation peut atteindre 500€ et être exonérée des charges. Pour les employés de la fonction publique territoriale et d’Etat, ce forfait est porté à 200€.

En 2019, le Pays des Herbiers est lauréat de l’appel du projet “Vélo et territoires” de l’Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Energie (l’ADEME). Ce projet prévoit la réalisation d’un schéma pour définir :

  • Des itinéraires cyclables à réaliser sur les 5 prochaines années entre les communes et la ville des Herbiers,
  • Les discontinuités cyclables à traiter dans les centre-bourg et la ville,
  • Des services associés à la pratique du vélo.

Une consultation a été lancé début 2020, pour recruter un bureau d’études spécialisé afin d’accompagner la réalisation du projet.

La Roche-sur-Yon Agglomération

Depuis 2018, un dispositif d’aide à l’achat de vélos à assistance électrique, de vélos familiaux et cargos, ou de vélos adaptés aux personnes en situation de déficiences a été mis en place par la ville de La Roche-sur-Yon. L’aide est fixée à 15% du prix d’achat avec une limite de 150€. Pour les salariés d’une entreprise adhérente au plan de déplacement inter-entreprises, la subvention est fixée à 25 % du prix d’achat, dans la limite de 250 €.

La ville a aussi mis en place une aide pour l’achat de vélos spéciaux, comme les biporteurs ou triporteurs, à assistance électrique ou non. La subvention est fixée à 20 % du prix d’achat, dans la limite de 400 € pour un vélo neuf et de 200 € pour un vélo d’occasion. Une seule subvention est accordée par foyer pour les résidents du territoire de La Roche-sur-Yon Agglomération.

En plus de l’aide à l’achat de vélo, la ville développe différentes structures pour faciliter la mobilité cyclable, dont des offres de stationnement. Entre 2018 et 2019, 52 places de stationnement en box individuels sécurisés dans 8 communes de l’agglomération ont été créées. En 2020, c’est 30 places, dont 10 pour les vélos à assistance électrique, accessibles 24h / 24 et 7j / 7, qui ont été installés sur le parvis de la gare Yonnaise. Avec une durée de stationnement ne pouvant excéder 15 jours, les cyclistes peuvent en bénéficier gratuitement grâce à l’obtention d’un badge d’accès en remplissant un formulaire en ligne à transmettre auprès de la collectivité. La durée de l’engagement est de minimum 6 mois et renouvelable facilement.

Mayenne

Dans le cadre de sa politique en faveur de la mobilité durable, la ville de Mayenne souhaite inciter ses habitants à utiliser le vélo. Pour ça, une aide à l’achat de vélo à assistance électrique est proposée, avec un tarif fixé à 25% du coût d’achat avec une limitation de 150€ et de 300€ pour les vélos cargo. Pour obtenir cette subvention, il faut obligatoirement être un particulier majeur et résider sur le territoire de la ville de Mayenne au moment de l’achat. Le bénéficiaire s’engage à ne pas revendre le VAE dans un délai de 3 ans à compter de la date de la facture et doit pouvoir apporter la preuve en cas de demande de la Mairie, une seule aide est octroyée par foyer.

Cette mesure a été mise en place fin décembre 2020 et prendra fin lors de l’épuisement des crédits budgétaires liés à cette opération, soit 6000€. En fonction des résultats, cette subvention pourra être reconduite, modifiée ou arrêtée.

Laval Agglomération

Avec le souhait de poursuivre ses actions en faveur de la mobilité durable, Laval Agglo propose une prime à l’achat d’un vélo à assistance électrique depuis le 1er janvier 2021. L’aide est fixée à 25% du prix d’achat avec un plafond de 200€, attribuée pour deux vélos maximum par foyer. Plusieurs conditions sont à remplir pour pouvoir bénéficier de l’aide. L’acheteur doit vivre dans l’une des 34 communes de Laval Agglomération. La batterie du VAE ne doit pas être en plomb et être acquis à compter du 1er janvier 2021 chez un commerçant domicilié sur le territoire de Laval Agglomération.

Bocage Mayennais

A compter du 1er mai 2021, la communauté des 27 communes du Bocage Mayennais, comprenant Landivy et Pontmain, met en place une aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Cette subvention d’un montant de 100€ de l’Etat. Chaque années, 20 résidents peuvent bénéficier de la subvention vélo électrique du Bocage Mayennais.

Communauté de communes du Mont des Avaloirs

Dans le cadre de sa démarche “Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte“, la communauté de communes de Pré-en-Pail-Saint-Samson a développé plusieurs actions en faveur des mobilités durables. En 2018, elle lance son projet “Tous à bicyclette !” avec pour objectif de développer l’usage du vélo sur le territoire grâce à :

  • Un réseau d’itinéraires cyclables sécurisé, reliant les communes entre elles ainsi que les entreprises et les écoles,
  • Des aménagements comme des équipements de stationnement, des bornes de recharges pour les vélos à assistance électrique,
  • Différents services : bonus vélo, service de location de vélo,
  • Des actions de sensibilisation afin de permettre à chacun de se remettre en selle et se déplacer facilement à vélo au quotidien.

En 2020, l’intercommunalité du Mont des Avaloirs a relancé son aide à l’achat de vélos à assistance électrique, disponible pour les particuliers, entreprises, associations employeuses et collectivités. Le Bonus Vélo est accordé pour l’achat :

  • D’un vélo traditionnel avec une aide maximale de 10% du prix d’achat plafonnée à 50 €,
  • D’un vélo à assistance électrique avec une aide maximale de 10% du prix d’achat, plafonnée à 100 €, pouvant être complétée par l’aide de l’Etat,
  • D’un vélo cargo ou triporteur, traditionnel ou électrique avec une aide fixée à 10 % du prix d’achat et plafonné à 300 €.

Suite à son succès, l’opération a pris fin car l’enveloppe budgétaire de 7000€ a été entièrement utilisée, mais un renouvellement de l’opération est envisagé pour l’année 2021.

En attendant un éventuel renouvellement de l’aide à l’achat, un service de location de VAE est disponible. La location pouvant aller de 1 à 12 mois avec différents tarifs :

  • En tarif plein : 1 mois = 36€, 3 mois = 80€, 6 mois = 150€, 12 mois = 300€
  • Tarif réduit : 1 mois = 18€, 3 mois = 40€, 6 mois = 75€, 12 mois = 150€

De plus, pour les salariés situés dans le territoire du Mont des Avaloirs souhaitant aller au travail en vélo, l’employeur est tenu de prendre en charge 50% du montant de l’abonnement.

Communauté de Communes de l’Ernée

Suite au succès du dispositif d’aide pour l’achat d’un vélo déjà proposé en 2019, les conseillers communautaires de l’Ernée ont voté le renouvellement de l’aide en 2021. Cette aide s’élève à 10 % du prix d’achat, plafonnée à 100 €. Les vélos concernés par ce dispositif doivent répondre à la définition de l’article R.311.1 du code de la route et être achetés neufs.

Sarthe

Pour accompagner le développement des mobilités douces sur son territoire, la Sarthe met en place un Fonds mobilité de 9 millions d’euros. Ce budget doit permettre le développement de voies vertes, des aides à la voirie départementale,  l’aménagement des espaces publics, le projet de Halte TER et surtout le plan vélo orchestré par le département de la Sarthe.

Le Mans

Les Manceaux ont été nombreux à franchir le pas de l’achat d’un vélo à assistance électrique. Tout commence en juillet 2013, quand le conseil municipal décide d’offrir une subvention aux habitants pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Les résidents habitant la commune depuis au moins 6 mois sont éligibles. La subvention s’élève à 100 € sur présentation d’une facture prouvant l’achat du VAE neuf ou d’occasion. Une seule aide est accordée pour chaque famille.

En 2018, cette aide a été couplée avec l’aide de l’Etat, permettant d’obtenir une aide de 300€.

Sablé-sur-Sarthe

Afin de favoriser l’accès aux modes de déplacement doux pour ses habitants, la Ville de Sablé-sur-Sarthe a mis en place un dispositif d’aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique, cumulable avec l’aide de l’Etat. Le montant de l’aide attribuée par la Ville est de 10% du prix d’achat TTC, plafonné à 100 €, valable pour tout achat effectué depuis le 24 septembre 2018. L’aide s’applique sous certaines conditions :

  • Etre majeur(e) et vivant à Sablé-sur- Sarthe,
  • L’aide est uniquement valable pour l’achat d’un produit neuf,
  • La facture d’achat doit impérativement être au nom du bénéficiaire et comporter les mentions suivantes : mention « vélo à assistance électrique », marque, N° de série du vélo, composition de la batterie et puissance du VAE (puissance du moteur en Watts),
  • Le vélo à assistance électrique ne doit pas utiliser de batterie au plomb,
  • Le VAE ne doit pas être vendu dans l’année suivant son achat,
  • Si le VAE a été acheté à l’étranger, la facture doit être traduite par un traducteur assermenté.

Château-du-Loir

La commune de Château-du-Loir mène chaque jour des actions qui vont dans le sens de la préservation de l’environnement. Pour l’achat d’un vélo à assistance électrique, la ville accorde une subvention à hauteur de 25% du prix d’achat dans la limite de 150€. Les demandeurs d’emploi ou bénéficiaires du RSA peuvent bénéficier de cette subvention même pour l’achat d’un vélo traditionnel. Une seule aide peut être accordée par famille résidant dans la commune Sarthoise. La revente du VAE est interdite durant les 3 ans suivant l’achat.

Le groupement d’achat de VAE en Pays de La Loire permet de réduire la facture d’achat de son vélo, inscription gratuite ✅

Laisser un commentaire